« La chanteuse parisienne Audrey Thirot, qui compose, écrit, et joue également du saxophone, utilise la musique comme un langage pour partir à la rencontre des cultures et des habitants du monde. »

La musique est une langue.

Depuis très jeune, la chanteuse, compositrice et saxophoniste Audrey Thirot utilise la musique et les mots comme autant de moyens d’explorer le monde et sa diversité culturelle. Ses influences musicales s’étendent du jazz au flamenco, en passant par la folk et la musique latine.

En tant que musicienne et chanteuse, Audrey a appris à s’adapter à différents styles de musique en apprenant plusieurs langues (elle en parle 4 couramment), et en étudiant les techniques d’improvisation jazz.

Formée en classe et sur les routes, elle a reçu une éducation formelle en harmonie, guitare classique, chant lyrique et saxophone jazz sur les bancs du conservatoire, mais a également appris énormément en voyageant (Royaume-Uni, Espagne, Amérique latine, Chine, États-Unis) et en se produisant à chacune de ses escales. En tant qu’artiste solo mais aussi dans des groupes locaux. Parfois en tant que chanteuse/guitariste, souvent aussi en s’essayant à d’autres instruments selon l’esprit du lieu, apprenant ainsi à jouer du charango, des percussions locales ou de la basse

 

Son projet principal : le “Nomad Project”.

Le « Nomad project » consiste à organiser des concerts improvisés, où Audrey rencontre d’autres artistes directement sur scène, laissant ainsi le public assister à la construction graduelle de leur communication à mesure que les musiciens font connaissance, avec pour seuls outils leurs oreilles et des sons.

Quand elle était enfant, elle n’avait de cesse de jongler avec les mots et se voyait devenir écrivaine. En grandissant, elle s’est tournée vers la composition, toujours pour raconter des histoires, mais cette fois avec un langage des plus universels : la musique.  Ses influences musicales sont larges, et s’étendent de la cascade de sons virtuoses du bebop aux chants de l’âme du flamenco, de la chanson folk aux rythmes ensoleillés de la musique latino-américaine. Elle travaille actuellement à l’écriture de son premier album solo, “Talisman”, pour la fin de l’année.

 

Chaque artiste possède sa propre vision, son propre objectif musical. Audrey perçoit la musique comme un vecteur de changement positif et de prise de conscience.

Les sons possèdent une énergie capable de toucher le cœur, et plus important encore, l’âme. Lors de ses concerts, Audrey cherche à explorer ce pouvoir qu’a la musique de créer un niveau de communication qui va au-delà de celui de la parole ; une connexion d’âme à âme. A travers cette connexion, elle vise à transmettre un message d’espoir, d’amour, et d’inspiration.